En ce moment
 

Ukraine: importante manifestation après une attaque contre un militant anti-corruption

(Belga) Plusieurs centaines d'Ukrainiens ont manifesté jeudi devant le palais présidentiel de Kiev après la tentative d'assassinat ayant visé un militant anti-corruption blessé par balles à Odessa, réclamant une réaction des pouvoirs publics après plusieurs attaques du même genre.

Oleg Mykhaïlik, journaliste et dirigeant de la branche locale d'un petit parti politique nommé "La Force du peuple", a été grièvement blessé par balles près de son domicile samedi et hospitalisé dans un état critique. Il organisait régulièrement des manifestations contre le maire d'Odessa, Guennadi Troukhanov, sous le coup de plusieurs enquêtes pour corruption. La tentative d'assassinat d'Oleg Mykhaïlik est la dernière d'une longue série d'agressions visant des militants anticorruption. "Nous demandons des enquêtes rapides et efficaces (...) sur les attaques des activistes", ont indiqué les représentants de plusieurs dizaines d'ONG de défense des droits de l'Homme ou de lutte contre la corruption dans un communiqué commun. A Kiev, certains manifestants portaient des pancartes proclamant "Nous sommes détruits" ou "Le silence tue". "Les autorités devraient donner un signal clair, que ça doit cesser, aux clans qui contrôlent les régions", a déclaré devant près de 300 personnes Vitali Oustimenko, un militant d'Odessa victime lui-même d'une agression en juin. L'ambassade des Etats-Unis en Ukraine s'était dit "profondément inquiète" après l'attaque ayant visé Oleg Mykhaïlik, indiquant que de telles agressions "deviennent trop banales et doivent cesser". Il a fallu le tollé public provoqué par cette tentative d'assassinat et la demande du président ukrainien Petro Porochenko d'accélérer l'enquête pour qu'un groupe d'enquêteurs soit envoyé à Odessa. Mardi, la police ukrainienne a indiqué que trois personnes ont été arrêtées et sont suspectées de tentative d'assassinat sur Oleg Mykhaïlik, mais plusieurs proches de l'activiste ont émis des doutes sur leur culpabilité. Parmi les incidents récents, la militante anticorruption Kateryna Gandziouk a été grièvement blessée par une attaque à l'acide en juillet dans la ville de Kherson. En 2017, le corps d'une avocate, Irina Nozdrovska, avait été retrouvé dans une rivière proche de Kiev. Elle avait consacré deux ans à empêcher la libération de l'homme, neveu d'un juge, qui avait tué sa soeur dans un accident de la route en 2015. (Belga)

Vos commentaires