Un grand patron de l'électricité polluante en Allemagne attaqué à l'acide au visage

Un grand patron de l'électricité polluante en Allemagne attaqué à l'acide au visage

Les services de sécurité allemands se sont saisis de l'enquête sur l'attaque à l'acide dimanche d'un responsable d'Innogy, filiale de l'énergéticien allemand RWE, bête noire des militants écologistes pour ses activités dans le charbon, selon plusieurs médias.

Deux agresseurs ont lancé de l'acide dimanche au visage de Bernhard Günther, 51 ans, directeur financier du groupe Innogy, qui se trouvait dans un parc à Haan, près de Düsseldorf. L'homme, grièvement blessé, a été transporté en hélicoptère à l'hôpital et ses jours ne sont plus en danger.

Le groupe Innogy a déclaré dans un communiqué laconique être "profondément choqué" et ne pas avoir, pour le moment, "d'informations sur le motif de cette attaque".

La police a lancé une enquête pour tentative de meurtre et cherche à déterminer si cette agression peut être liée à la vie personnelle ou professionnelle du cadre d'Innogy. Le quotidien Bild rapportait lundi que les services de renseignements intérieurs allemands s'étaient eux aussi saisis du dossier, dans une investigation parallèle, pour déterminer si le motif pouvait être politique.

Sur le même modèle que les zones occupées françaises de Notre-Dame-des-Landes et de Bure, des militants écologistes occupent la forêt allemande d'Hambach, où RWE exploite une mine de lignite à ciel ouvert, un charbon brun de mauvaise qualité, très bon marché mais considéré comme très polluant.

Vos commentaires