Un proche du concepteur du viaduc de Gênes dénonce: "Pourquoi les pylônes n'ont pas été renforcés?"

Un proche du concepteur du viaduc de Gênes dénonce:

Trois jours après l'effondrement du pont Morandi à Gênes, qui a fait 39 morts, l'Italie s'interroge sur les responsabilités de ce drame. Ce vendredi, le bien connu média italien Corriere Della Sera relaie les propos de Francesco Pisani, le principal collaborateur du concepteur du pont, Riccardo Morandi. Il ne comprend pas pourquoi l'infrastructure n'a pas été renforcée au fil des ans.

Remettons les choses dans leur contexte: le viaduc du Polcevera, plus communément appelé pont Morandi, a été mis en service en 1967. C'est l'œuvre de Riccardo Morandi, un ingénieur célèbre et reconnu dans l'Italie de l'après-guerre, décédé en 1989.

En 1993, des travaux sont réalisés pour renforcer la structure. D'après le Corriere Della Sera, le projet pour ce chantier a été signé par Francesco Pisani. Il a été le principal collaborateur de Riccardo Morandi entre 1961 et 1974. Après la mort de Morandi, Francesco Pisani est donc probablement la personne qui connaissait le mieux le pont en question. Les travaux de 1993 visaient à renforcer les haubans de la pile 11, la plus proche du centre de Gênes, avec des tirants externes.

25 ans après ces travaux, Francesco Pisani a été interrogé. Voici ce qu'il répond: "Nous avons réparé et renforcé uniquement les haubans de la pile 11. C'était une intervention ciblée. Ils m'ont dit que les autres pylônes étaient dans un état acceptable et qu'ils seraient surveillés. Pourquoi, au cours des 25 dernières années, ils n'ont pas été renforcés comme celui que j'ai traité (NDLR: en 1993)? Vous devez demander ça à Autostrade".

Autostrade per l'Italia est la société privée qui gère des milliers de kilomètres d'autoroute en Italie. C'est aussi l'entreprise à qui la concession du pont avait été confiée.

Vos commentaires