En ce moment
 
 

Un village portugais hanté par l'affaire Maddie McCann: "Un nouveau suspect identifié? On en a vu d'autres"

Un village portugais hanté par l'affaire Maddie McCann:
©Belga
 
maddie
 

Bouleversée par la disparition de la petite Madeleine McCann il y a treize ans, la station balnéaire de Praia da Luz, dans le sud du Portugal, a accueilli avec scepticisme la découverte d'un nouveau suspect, selon les témoignages recueillis vendredi par l'AFP.

"Des nouvelles comme ça, on en a vu d'autres et l'affaire reste un mystère", affirme Miguel Domingues derrière le comptoir de la boutique qu'il tient au bord de la plage de ce village de l'ouest de la région de l'Algarve.

Le commerçant de 52 ans se souvient encore de ce mois de mai de 2007, quand la petite "Maddie" et ses parents se comptaient parmi sa clientèle et du "choc" provoqué par sa disparition.

"C'est une histoire qui a beaucoup pesé sur les gens d'ici et ils n'aiment pas en parler pour ne pas tout revivre", explique-t-il en ajoutant que "ce serait important de pouvoir boucler cette affaire".

"On en a marre. Tous les ans ça ressort... c'est lamentable", lâche une résidente britannique qui refuse d'en dire davantage sur le sujet ou de donner son nom.

Sous un soleil radieux, certains habitants, surtout étrangers, sont allongés sur le sable ou attablés au terrasses, pendant que commerçants et restaurateurs regrettent l'absence des nombreux touristes que la pandémie de coronavirus a empêchés de venir.

Mais, comme en 2007, plusieurs journalistes venus de Lisbonne, de Grande-Bretagne ou d'Allemagne ont de nouveau afflué vers ce paisible village pour tenter de remonter la trace d'un nouveau suspect dévoilé mercredi par les autorités allemandes.

Il s'agit d'un Allemand de 43 ans, pédophile multirécidiviste actuellement incarcéré dans son pays pour trafic de drogue.

Soupçonné du meurtre de Madeleine McCann et présenté comme "Christian B.", il a vécu et travaillé pendant plusieurs années, entre 1995 et 2007, dans la région de Praia da Luz.

Madeleine McCann a disparu le 3 mai 2007, à quelques jours de son quatrième anniversaire, de l'appartement touristique où elle séjournait avec sa famille.

Aux abords de ce complexe hôtelier, qui était fermé vendredi, les habitants étaient visiblement agacés par le retour des journalistes.

A une douzaine de kilomètres de là, une petite villa située au bord d'une route secondaire et où le nouveau suspect aurait vécu attirait également l'attention des journalistes, mais son occupant actuel, un Britannique, se refusait à tout commentaire.


 

 




 

Vos commentaires