En ce moment
 
 

Une "petite Lettonie" dans la taïga sibérienne

C'est selon ses habitants "une petite Lettonie dans la taïga": dans un village de Sibérie, les descendants de colons lettons arrivés il y a plus de 100 ans perpétuent les traditions du pays balte, situé à 3.000 kilomètres à l'ouest.

C'est à la fin du XIXe siècle que plusieurs familles lettones se sont installées dans cette région où la Russie tsariste, dont la Lettonie faisait partie à l'époque, proposait aux habitants de la Baltique des terrains gratuits à cultiver dans le cadre d'une réforme agraire.

Aujourd'hui, les quelque 130 habitants de Bobrovka, située dans la taïga, à 350 kilomètres d'Omsk, l'une des plus grandes villes sibériennes, parlent essentiellement le russe dans leur vie quotidienne mais certains peuvent se vanter d'une bonne connaissance du letton.

Ils construisent des maisons en bois dans le style traditionnel letton, élèvent des chevaux et des vaches et font du fromage selon les anciennes recettes lettones.

Et quand vient l'heure de la fête, les costumes traditionnels lettons, gardés soigneusement presque dans chaque famille, sont sortis des placards, alors que chants et danses lettons enflamment la petite communauté.

Parfois, des chanteurs lettons viennent faire une présentation à Bobrovka, comme c'était le cas fin juillet du groupe folklorique Druvas Zemturi, de la ville de Saldus, qui a donné un concert dans le centre culturel du village dans le cadre d'un projet visant à soutenir les diasporas lettones à travers le monde.

Le concert a été suivi d'un festin, d'une soirée dansante et - cette fois selon la tradition russe - d'une baignade dans un immense baquet chauffé au feu de bois en plein air.

Vos commentaires