Une touriste "réduite en cendres" en Crète: sur son matelas gonflable, elle dérive sur 11 kilomètres en pleine mer

Une touriste

Une touriste russe a vécu un véritable cauchemar dans la Méditerranée dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, en Grêce. 

Mercredi en fin de journée, Kuldo quitte sa fille et son mari, restés à l'hôtel, pour une baignade tardive au nord de la Crête, comme l'indique le média britannique The Daily Mail.

Bien installée dans son matelas gonflable, elle se laisse alors porter par le doux soleil méditerranéen déclinant. Mais un puissant courant commence alors à l'emporter. Pour la dame de 55 ans, c'est le début du calvaire. Sans s'en apercevoir, elle est portée à plusieurs kilomètres du rivage, au point qu'il devient impossible de la voir depuis la plage.

À l'hôtel, ses proches s'inquiètent de ne pas voir la mère de famille revenir. Ils alertent alors les secours de sa disparition.


Trempée en pleine nuit, brûlée en plein soleil

À plusieurs kilomètres de là, en pleine mer, la nuit commence à entourer Kuldo. Le mercure descend, jusqu'à environ 18°C, selon les températures habituelles à cet endroit. La Russe est portée par les vagues et termine trempée jusqu'à l'os. Avec le froid qui s'installe, l'hypothermie menace Kuldo.

Le matin, les secours continuent leurs recherches. Ils font alors appel à une patrouille de l'air slovaque pour les aider. L'équipage est membre de l'agence Frontex, et est plus habituée à chercher des migrants ou des passeurs que des personnes disparues. De son côté, Kuldo doit maintenant faire face à un soleil écrasant. À cette période, la température peut monter jusqu'à 35 degrés. La peau de la mère de famille devient rouge et les brûlures commencent à la faire souffrir.

Finalement, après des heures d'intenses inquiétudes pour la famille de Kuldo, la dame est repérée par l'avion de Frontex à plus de 11 kilomètres des côtes crétoises. Après plus de vingt heures de dérives, un navire de secours atteint enfin la quinquagénaire.

Réduite en cendres

Rapidement ramenée sur la terre ferme, elle a été emmenée d'urgence à l'hôpital. La victime souffre de brûlures, d'hypothermie, et de problèmes cardiaques provoqués par le soleil. Aux médias, la fille de Kuldo indique qu'elle a été "réduite en cendres" par sa journée passée au soleil.

Si la touriste n'est pas sortie indemne de son cauchemar, elle s'est montrée heureuse d'avoir survécu et de pouvoir retrouver les siens.

Vos commentaires