En ce moment
 

Universiade d'hiver en Russie: Poutine salue une "fête de l'amitié et de la lutte honnête"

Universiade d'hiver en Russie: Poutine salue une
Le président russe Vladimir Poutine donne le coup d'envoi de l'édition 2019 de l'Universiade d'hiver à Krasnoïarsk le 2 mars 2019MAXIM SHEMETOV
sport, Russie

Le président Vladimir Poutine a salué samedi une "fête de l'amitié et de la lutte honnête" en donnant le coup d'envoi de l'édition 2019 de l'Universiade d'hiver à Krasnoïarsk, en Sibérie, pour la première fois organisée en Russie.

Ces jeux universitaires réunissent sur les rives du fleuve sibérien Enisseï des milliers de sportifs en provenance de dizaines du pays dont la France, le Brésil, l'Argentine, les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou encore l'Afghanistan.

"C'est une fête de la jeunesse et de l'amitié, de la lutte honnête et obstinée", a déclaré M. Poutine, en s'adressant aux participants.

Il a dit espérer que cet évènement constituera une "page remarquable" dans l'histoire du sport mondial, "comme toutes les compétitions sportives" organisées dans le passé par la Russie.

"Krasnoïarsk sera peut être le début de votre chemin vers les jeux Olympiques. Aimez le sport et donnez le meilleur pour la compétition", a pour sa part lancé le président du Comité international olympique, Thomas Bach.

Pays hôte de la Coupe du monde de football en 2018, la Russie a également accueilli les Jeux olympiques d'hiver en 2014 et l'Universiade d'été à Kazan en 2013.

Engluée depuis novembre 2015 dans un scandale de dopage d'Etat, la Russie a été durement frappée ces dernières années par des sanctions sportives.

Les athlètes russes ont ainsi été exclus des JO-2016 de Rio et des Mondiaux-2017 d'athlétisme à Londres. Le pays avait été contraint par le Comité international olympique (CIO) de participer aux JO-2018 de Pyeongchang sous bannière neutre.

En février 2018, la Russie a cependant été réintégrée au sein du CIO et, l'année suivante dans le Comité international paralympique (IPC), permettant au pays de faire un pas de plus sur le chemin du retour sur la scène sportive internationale.

Vos commentaires