En ce moment
 
 

WorldSkills Kazan - Les Red Bears remportent cinq médailles d'excellence aux WorldSkills à Kazan

(Belga) Venus défendre les couleurs belges au Championnat du monde des métiers techniques et technologiques à Kazan, en Russie, cinq Red Bears ont été couronnés mardi d'une médaille d'excellence. Après quatre jours d'épreuves, de vendredi à lundi, Maxime Cabo (Hotel reception), Alexandre Stamatiadis (Coiffure), Robbe Meyvis (Ebénisterie), Alice Baré (Fashion technology) et Benjamin Nicodème (Cloud computing) se sont distingués parmi 1.354 jeunes de moins de 23 ans issus de 63 pays.

Médaillé d'argent l'année passée en compétition européenne, Maxime Cabo confirme son excellence à la réception d'hôtel lors de ces 45e Jeux olympiques des Métiers. Le jeune homme de 22 ans, originaire de Havinnes, est également couronné du titre "Best of Nation" pour le Plat pays, ayant engrangé le plus de points au sein de l'équipe belge. Alexandre Stamatiadis touchait du bois pour que son tournoi continue à "super bien se passer". Après une coupe homme, dame, un chignon et une coiffure défilé réussis, le Herstalien de 19 ans "n'aura pas peur de rentrer" chez lui, comme il l'espérait à mi-parcours, puisqu'il s'est illustré au niveau international parmi 34 concurrents. Robbe Meyvis devait concourir en menuiserie aux Startech's, la compétition belge, mais une petite erreur de communication l'a mis sur le chemin de l'ébénisterie. Bien lui en a pris puisqu'après une première médaille d'excellence aux EuroSkills de Göteborg en 2016, il réitère l'exploit au Championnat du monde de Kazan. Âgé de 22 ans, l'Anversois, qui a obtenu son baccalauréat en Technologie du bois à la Hogeschool Gent, rendra certainement très fiers ses parents et grands-parents, venus l'encourager jusqu'en Russie. Alice Baré avait impressionné l'assistance avec son manteau vert émeraude sur le thème de la Russie royale dimanche. Best of Nation avec Florence Lassance à Budapest l'année dernière, la Hutoise de 21 ans était "surmotivée" pour auréoler son experte Christelle Cormann de leur succès commun en Fashion Technology. Benjamin Nicodème visait le podium mais "c'est sûr, une médaille d'excellence, c'est mieux que rien", confiait le Troozien, détenteur à 23 ans d'un master en cybersécurité. Malgré quelques soucis techniques la veille, il a réussi à terminer ses quatre challenges dimanche. Les 16 Red Bears, le nom que s'est donnée l'équipe belge, n'ont certainement pas démérité face à des nations telles que la Russie, la Chine, le Brésil ou les pays germaniques, où le système de formation en alternance est particulièrement développé. (Belga)

Vos commentaires