En ce moment
 

XV de France: ligne de trois-quarts remaniée contre l'Italie, Bastareaud titulaire

XV de France: ligne de trois-quarts remaniée contre l'Italie, Bastareaud titulaire
Le centre français Mathieu Bastareau, le 21 février 2018 à Aix-en-ProvenceCHRISTOPHE SIMON

Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a procédé mercredi à cinq changements dans l'équipe de départ pour affronter l'Italie vendredi à Marseille dans le Tournoi des six nations, dont quatre dans la ligne de trois-quarts, où Mathieu Bastareaud a été titularisé au centre.

Par rapport à la défaite en Ecosse le 11 février (26-32) et après l'exclusion de plusieurs joueurs consécutive à la virée nocturne d'après-match à Edimbourg, seul Geoffrey Doumayrou conserve sa place parmi les arrières.

"La composition a été axée sur deux critères. Un, garder une ossature qui a quand même des repères. Deux, la fraîcheur: on n'a pas pu intégrer les joueurs qui ont joué dimanche tout leur match (en Top 14)" a déclaré Brunel à Aix-en-Provence, où les Bleus sont réunis.

Doumayrou sera donc épaulé au centre par Bastareaud (29 ans, 42 sél.) suspendu pour la première rencontre contre l'Irlande (13-15) et non retenu en Ecosse.

Le joueur de Toulon, qui remplace Rémi Lamerat, l'un des huit "fêtards" évincés après la défaite à Edimbourg, ne s'était pas entraîné mardi après-midi après avoir ressenti une légère contracture à une cuisse.

"Il n'a aucune lésion, rien du tout. On l'a juste mis au repos hier (mardi) après-midi. Aujourd'hui il va faire des soins et s'entraîner le matin, a priori ça devrait aller", a estimé le sélectionneur.

- Bonneval 'manque un peu de rythme' -

Le triangle arrière sera lui renouvelé à 100%. Hugo Bonneval (27 ans, 9 sél.) portera le numéro 15 à la place de Geoffrey Palis, timide dans le jeu lors des deux premières journées. Bonneval connaîtra sa première titularisation depuis juin 2016 en Argentine (au poste d'ailier).

Son entraîneur à Toulon, Fabien Galthié, avait estimé après la victoire face au Stade Français (43-5) qu'il manquait de rythme. "Il manque un peu de rythme c'est vrai. Mais sur les entraînements il n'a pas eu de difficultés particulières, on pense qu'il est capable de supporter ce type de match", a commenté Brunel.

Bonneval sera épaulé par les ailiers Benjamin Fall, qui remplace poste pour poste Teddy Thomas, évincé, et Rémy Grosso (29 ans, 1 sél.) titularisé aux dépens de Virimi Vakatawa, décevant depuis le début du Tournoi.

Grosso, tout juste rappelé après l'exclusion de Thomas, connaîtra sa deuxième sélection après avoir honoré la première face au Canada (41-18) lors de la Coupe du monde 2015, où il avait remplacé en cours de compétition Yoann Huget, gravement blessé à un genou.

Fall (28 ans, 7 sél.) sera lui titularisé pour la première fois depuis cinq ans jour pour jour après avoir été remplaçant contre l'Irlande et l'Ecosse.

Le dernier changement concerne les avants: en deuxième ligne, Paul Gabrillagues (24 ans, 4 sél.), sur le banc lors des deux premières journées, remplace Arthur Iturria, évincé du groupe. Le Parisien a été préféré à Romain Taofifenua, appelé après l'exclusion du Clermontois.

Le XV de France essaiera vendredi au Vélodrome de mettre fin à une série de huit test-matches sans victoire (dont sept revers).

Le XV de départ: H. Bonneval - Fall, Bastareaud, Doumayrou, Grosso - (o) Beauxis, (m) Machenaud - Y. Camara, Tauleigne, Lauret - Vahaamahina, Gabrillagues - Slimani, Guirado (cap), Poirot

Remplaçants: Pélissié, Priso, Gomes Sa, R. Taofifenua, Galletier, Couilloud, Trinh-Duc, Fickou

Vos commentaires