En ce moment
 
 

XV de France: Belleau et Rattez "très déçus", admet Guitoune

XV de France: Belleau et Rattez
Le joueur toulousain du XV de France Sofiane Guitoune en séance photo à Toulouse le 5 juillet 2019ERIC CABANIS

Anthony Belleau et Vincent Rattez, les deux réservistes du XV de France qui n'ont été retenus pour aucun des trois matches de préparation à la Coupe du monde, sont "très déçus", a admis mardi le centre Sofiane Guitoune, titulaire lui pour affronter l'Italie vendredi.

"C'est sûr qu'ils sont très déçus, ça a été dur pour eux aujourd'hui", a déclaré le trois-quarts toulousain (30 ans, 6 sélections) après l'annonce de la composition pour ce dernier match de préparation, ultime étape avant l'annonce lundi du groupe de 31 joueurs pour le Japon (20 septembre - 2 novembre).

"Je ne connaissais pas Vincent Rattez et on s'est beaucoup rapproché, c'est un super gars. La semaine dernière, on a pris un coup sur la tête quand on nous a annoncé qu'on n'était pas dans l'équipe (pour affronter l'Ecosse à Edimbourg, où Guitoune a finalement remplacé Wesley Fofana, forfait, NDLR) et là encore un peu plus cette semaine, il espérait jouer", a ajouté Guitoune, qui enchaînera donc une seconde titularisation au centre.

"Mais lui, Belleau, tous les mecs se donnent à fond à l'entraînement et comme vous dîtes, ce n'est pas dit qu'il n'y ait pas un blesssé", a ajouté le N.13.

Les quatre autres réservistes du groupe de 37 joueurs, Charles Ollivon, François Cros, Romain Taofifenua et Cyril Baille ont eu leur chance au cours de ces trois matches de préparation. Très en vue lors de la victoire face à l'Ecosse (32-3) à Nice, Ollivon et Cros pourraient même bousculer la hiérarchie en troisième ligne.

Belleau (23 ans, 12 sélections) est le troisième ouvreur derrière Camille Lopez et Romain Ntamack. Rattez (27 ans, 2 sél.) n'a pas eu sa chance malgré sa polyvalence arrière-ailier.

Vos commentaires