En ce moment
 
 

XV de France: "On ne se ment pas, on est lucide", dit Lambey

XV de France:
Le Français Félix Lambey (g) avec le ballon lors de la victoire sur l'Italie au tournoi des Six Nations le 16 mars 2019Alberto PIZZOLI

Le XV de France ne se "ment pas" et est "lucide" sur son niveau actuel, a déclaré le deuxième ligne Félix Lambey après la poussive victoire obtenue samedi en Italie (25-14) en conclusion d'un Tournoi des six nations raté.

"Honnêtement, on est vraiment soulagé de gagner. Mais si on crie de joie et qu'on se prend dans les bras, les gens vont dire: +Ils se prennent pour qui, ils ont gagné contre l'Italie?!+. Croyez-moi, on est très content et soulagé car on avait vraiment peur, l'équipe de France n'a pas toujours gagné à Rome", a d'abord déclaré Lambey en zone mixte à la presse.

Le Lyonnais (25 ans, 7 sél.) a ensuite été interrogé sur la "pression négative" qui pèserait au-dessus des Bleus, selon des mots après la rencontre de son coéquipier Mathieu Bastareaud.

"Je découvre tout ça. Effectivement, il y énormément de pression. Je ne sais pas comment c'était avant mais j'imagine que c'est normal. Vous dire que ça nous aide serait vous mentir, c'est sûr que ça nous fait plus de mal qu'autre chose. Mais c'est comme ça. C'est la réalité", a répondu Lambey.

Il a ensuite continué sur le même refrain, estimant que les media déformaient la réalité.

"On a gagné aujourd'hui, je n'ai pas ouvert mon téléphone, mais quand je vais l'ouvrir je sais que les gens vont dire qu'on a été nuls. Enfin les médias vont le dire car, quand on croise les gens dans la rue, ils ne nous disent pas ça. C'est l'équipe de France, il n'y pas que des bons côtés, des mauvais aussi, il faut les prendre aussi" a affirmé le deuxième ligne.

"On voit des choses complètement fausses, parfois loin de la réalité, vous vous faites un film. Je vous garantis qu'on est très bien dans le groupe. Effectivement on voudrait des meilleurs résultats, être meilleurs. Mais, croyez-moi, on est tous soudés, déterminés, on sait ce qu'on veut", a-t-il ajouté.

"Contrairement à ce que vous avez pu dire parfois, on ne se ment pas, on est lucide. On sait que, quand on perd en Irlande (26-14 dimanche dernier), on n'est pas invité du tout, malgré le score, les essais à la fin", a poursuivi Lambey.

Vos commentaires