En ce moment
 
 

"Gilets jaunes": plus de 2.000 manifestants et des échauffourées à Lyon

Manifestation des "gilets jaunes" à Lyon le 2 mars 2019JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Plus de 2.000 personnes ont participé à une manifestation des "gilets jaunes" samedi à Lyon, annoncée comme régionale et qui a donné lieu à des échauffourées avec les forces de l'ordre.

Parti du Palais de justice dans le 5e arrondissement, le cortège a grossi le long du parcours, déclaré en préfecture et respecté dans un premier temps.

Après de premiers échanges de projectiles entre militants radicaux et forces de l'ordre, la situation s'est tendue aux abords de la place Bellecour, en plein centre-ville, quand des manifestants ont tenté de forcer un barrage de gendarmes mobiles à l'entrée d'une artère commerçante.

Des tirs de gaz lacrymogènes ont dispersé la foule dont une partie est ensuite partie défiler sur les quais du Rhône en direction de l'autoroute A7, comme lors des dernières manifestations, alors que le parcours devait en principe s'achever à Bellecour.

De nouveaux affrontements ont eu lieu avec les forces de l'ordre dans le 7e arrondissement, où la dispersion du cortège à coups de gaz lacrymogènes touchait à sa fin vers 19H00.

"Ceux qui sont encore dans la rue aujourd'hui ne lâcheront jamais, c'est le noyau dur", estimait un agriculteur venu de Savoie, qui manifeste tous les samedis. "Si Macron ne lâche rien à la fin du grand débat, ça repartira de plus belle, surtout avec les beaux jours".

D'autres manifestations de "gilets jaunes" ont eu lieu dans la région, qui ont réuni notamment 800 personnes à Dijon - avec des échauffourées également et trois interpellations - et 500 à Clermont-Ferrand, selon la police.

Vos commentaires