En ce moment
 
 

Après le chant du coq et les bouses de vache: les crottins du cheval Sésame dérangent le voisinage en France

Après le chant du coq et les bouses de vache: les crottins du cheval Sésame dérangent le voisinage en France

L'odeur de la campagne est à nouveau au centre d'un conflit de voisinage, cette fois en Alsace. Après le chant du coq et les bouses de vache, c'est un cheval trop odorant, qui pose problème dans le village de Orschwihr près de Colmar. Un cheval de trait qui répond au doux nom de Sésame, il appartient à des viticulteurs.

Les voisins, qui exploitent un gite ne supportent pas l'odeur du crottin et ont obtenu gain de cause devant la justice. Cette affaire de crottin est remontée jusqu'à la cours d'appel de Colmar car Marie-Odile Holer ne supportait plus le cheval installé par ses voisins vignerons dans un verger juste au pied de sa terrasse. "Moi, l'odeur je ne supporte pas, déclare-t-elle. Je ne supporte pas l'odeur de l'ammoniac, les mouches. On avait des crottins juste devant la terrasse. On est à proximité vraiment immédiate. Il y a des crottins jamais ramassés. Les mouches, ce sont des mouches qui vont pondre dans les crottins. Vous les avez après dans la maison, dans vos assiettes. Ce n'est pas normal".

"On travaille en biodynamie, on cherche des solutions"

Quand il ne travaille pas dans les vignes, Sésame, le cheval n'a donc plus le droit d'approcher et encore moins de crotter à moins de 15 mètres de la maison. Marie Zusslin, la vigneronne bio propriétaire de Sésame regrette cette décision : "C'est dommage parce qu'il y a une belle herbe qui pousse dans nos prés. Je trouve ça vraiment dommage. Ça fait maintenant plus de 23 ans que nous sommes en biodynamie. Nous cherchons régulièrement des nouvelles solutions. Le cheval nous paraissait évident et en fait on se rend compte que ça va être vraiment compliqué". 

Malgré une pétition en faveur de Sésame qui a récolté 135.000 signatures, la Cour d'appel de Colmar a estimé qu'il y avait bien un trouble au voisinage car la terrasse avait été construite avant la réintroduction du cheval dans l'exploitation. 

Vos commentaires