En ce moment
 

Après un an passé à l'Elysée, quel est le bilan d'Emmanuel Macron?

Après un an passé à l'Elysée, quel est le bilan d'Emmanuel Macron?

Après un an passé à l'Elysée, c'est l'heure de faire le bilan pour Emmanuel Macron. Le bulletin du président français est mitigé, mais il s'en sort mieux que ses prédécesseurs. Notre journaliste Christophe Giltay fait le point.

Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron célèbre sa victoire devant la pyramide du Louvre. Il vient de remporter l’élection présidentielle avec 66% de voix. Il n’a alors que 39 ans et son parti n’existe que depuis 13 mois. "Tout le monde nous disait que c'était impossible, mais ils ne connaissaient pas la France!", s'était alors exclamé Emmanuel Macron dans son discours de victoire.
 
Très vite, il va transformer l’essai en obtenant une majorité écrasante à l’Assemblée nationale. Il nomme ensuite Edouard Philippe, un Premier ministre issu de la droite, alors qu’il a été lui-même ministre du socialiste François Hollande. Emmanuel Macron fait exploser la politique française.

Il assume une politique qui fait passer en force des réformes sur les retraites, les services publics, la SNCF, quitte à affronter des grèves et des manifestations.


Des sondages plus favorables que ses prédécesseurs

D’après un sondage publié par Le Monde, un an après son investiture 16% des Français trouvent son action très négative, 39% assez négative, 4% très positive et 41% assez positive. Au total, les avis négatifs l’emportent par 55% contre 45%.
 
Mais ce résultat n’est pas si mauvais si on le compare à ses prédécesseurs. Après un an, François Hollande était à 25% d’avis positif, Nicolas Sarkozy à 21% et Jacques Chirac à 37%.
 


Un mariage de raison

Et surtout, Macron n’a pas d’opposition crédible. Seuls 14% des Français pensent que Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen feraient mieux que lui. Et c’est encore pire pour le leader des Républicains (ex-UMP) Laurent Wauquiez (8%) et le nouveau chef des socialistes Olivier Faure (4%).
 
Entre Emanuel Macron et les Français, c’est plutôt un mariage de raison qu’un mariage d’amour. Ce sont, parait-il, les plus solides…

Vos commentaires