En ce moment
 
 

Attaque à Paris: les premières images de l'interpellation d'un suspect (vidéo)

Attaque à Paris: les premières images de l'interpellation d'un suspect
© Laura Cambaud
 
 

Une attaque à l'arme blanche a fait deux blessés vendredi à Paris près des anciens locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, en plein procès de l'attentat meurtrier qui l'avait visé en janvier 2015, et deux suspects ont été interpellés peu de temps après par la police. Voici les premières images de l'interpellation d'un des suspects.

Une attaque à l'arme blanche a fait deux blessés vendredi à Paris près des anciens locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, en plein procès de l'attentat meurtrier qui l'avait visé en janvier 2015.

Un "auteur principal" a été interpellé par la police près de la place de la Bastille, a indiqué le procureur national antiterroriste Jean-François Ricard. Vendredi soir, sept personnes au total étaient gardées à vue.

Le premier suspect, né au Pakistan, est âgé de 18 ans et a été arrêté en juin en possession d'une arme blanche, "un tournevis", selon M. Darmanin. Il était arrivé en France encore mineur, il y a trois ans. Pris en charge par l'aide sociale à l'enfance dans le Val d'Oise, il ne présentait "aucun signe de radicalisation" jusqu'à sa majorité, en août dernier, a assuré le conseil départemental.

Peu après l'attaque, un homme de 33 ans a également été interpellé près du lieu de l'attaque et placé en garde à vue. Il a été libéré dans la nuit après avoir été mis "hors de cause", a affirmé ce samedi à l'AFP une source judiciaire.

Outre le principal suspect, arrêté place de la Bastille, cinq hommes ont été placés en garde à vue vendredi. Selon la source judiciaire, un ancien colocataire du principal suspect a également été placé en garde à vue dans la nuit, ce qui porte à sept le nombre de gardes à vue en cours ce samedi matin.  

Les deux blessés font partie de l'agence Premières Lignes, qui travaille notamment pour l'émission de France 2 Cash Investigation.




 

Vos commentaires