En ce moment
 
 

Attentats de Paris: Athènes dévoile le nom du titulaire du passeport syrien retrouvé près du corps d'un terroriste

Attentats de Paris: Athènes dévoile le nom du titulaire du passeport syrien retrouvé près du corps d'un terroriste
 
 

Le passeport syrien trouvé près du corps d'un des auteurs des attentats à Paris vendredi soir est au nom de Ahmad alMohammad, 25 ans, et a été présenté par un demandeur d'asile arrivé en Grèce avant de prendre la route des Balkans, a indiqué Athènes dimanche.

Iannis Mouzalas, le ministre à la Politique migratoire, a annoncé lors d'un point de presse que l'homme portant ce passeport a été enregistré sur l'île de Leros, en face des côtes turques, le 3 octobre, a quitté la Grèce à une date inconnue et a été repéré pour la dernière fois en Croatie quelques jours plus tard. "C'est la seule personne au sujet de laquelle nous ayons reçu une demande de la part des autorités françaises", a indiqué le ministre.


"Il n'y avait pas de mandat d'arrêt d'Interpol concernant cette personne"

Le quotidien serbe Blic avait auparavant publié une photographie montrant "un passeport syrien au nom de Ahmad alMohammad (qui) avait effectué toute la route des Balkans". Dans un communiqué, le ministre serbe de l'Intérieur a déclaré que le même passeport avait été ensuite enregistré à Presevo (frontière entre la Macédoine et la Serbie), où son détenteur avait formellement demandé l'asile. "Il a été établi que ces données correspondent à celles d'une personne identifiée le 3 octobre en Grèce. Il n'y avait pas de mandat d'arrêt d'Interpol concernant cette personne", a ajouté le ministre.


On ne peut rien conclure de manière certaine

La police française avait indiqué samedi qu'un passeport syrien avait été découvert "près du corps" de l'un des auteurs des attentats au Stade de France. Une source française a confirmé à l'AFP que ce passeport portait bien le nom de Ahmad alMohammad, né le 10 septembre 1990, inconnu des services antiterroristes français. La même source avait souligné qu'on ne pouvait cependant rien en conclure de manière certaine, car il n'a pas encore été établi que le propriétaire du passeport était bien l'un des trois hommes qui se sont fait exploser près du stade pendant le match France-Allemagne.


 




 

Vos commentaires