En ce moment
 

Les bancs solaires pourraient bientôt être purement et simplement INTERDITS en France

Les bancs solaires pourraient bientôt être purement et simplement INTERDITS en France

Les centres de bronzage vivent peut être leurs derniers jours en France. Données scientifiques à l'appui, l'agence nationale de sécurité sanitaire recommande l'arrêt des activités liées au bronzage artificiel. Et donc des bancs solaires. L'Agence est claire : les cabines de bronzage ne présentent AUCUN effet bénéfique. À l'inverse, selon le rapport, une personne qui a recours au moins une fois aux cabines de bronzage avant 35 ans augmente de 59% le risque de développer un mélanome cutané. Et l'Agence en profite pour démonter la légende : les cabines ne préparent PAS la peau au soleil d'été. Elle souhaite donc interdire l'activité liée au bronzage artificiel mais aussi la vente d'appareils pour les particuliers.

Peut-on envisager le même genre de recommandations chez nous, en Belgique ? A partir du 1er janvier 2019,
les clients devront notamment présenter une attestation médicale confirmant leur type de peau. Deux arrêtés royaux fixent déjà les conditions d'exploitation d'un centre de bronzage. Parmi ces conditions, on retrouve notamment l'interdiction aux mineurs, la présence d'avertissements lié aux risques de cancer, ou le rayonnement maximal des cabines.

Mais dans les faits, en 2016, sur les 199 centres de bronzage contrôlés, seuls 12 étaient en règle.

Le Conseil Supérieur de la Santé s'est déjà prononcé : il veut la suppression des bancs solaires comme au Brésil ou en Australie.

Vos commentaires