En ce moment
 
 

Une vidéo montre un policier qui matraque un gilet jaune en France: "Cette image fait froid dans le dos"

Une vidéo montre un policier qui matraque un gilet jaune en France:
© Capture d'écran Média 25/Radio Bip

Les images ont été vues plus de 100.000 fois sur Twitter (retrouvez la vidéo en bas de l'article). Lors de la 20e mobilisation des gilets jaunes en France, une journaliste a filmé un policier en train de matraquer un manifestant. Ce dernier se trouvait de dos et en marge du cortège. Des internautes dénoncent une grave faute des forces de l'ordre.

Relayée des milliers de fois sur les réseaux sociaux, la scène est d'une violence inouïe. Ce samedi, se déroulait la 20e manifestation des gilets jaunes à Besançon. En fin de cortège, des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont éclaté. Sur une vidéo filmée par une journaliste indépendante, on aperçoit un policier s'en prendre violemment à un homme. Alors qu'il est de dos, le policier s'approche et lui assène un soudain coup de matraque avant de continuer sa course vers l'avant du cortège. 

Sur les images, la douleur du jeune manifestant est palpable. Blessé, il saigne beaucoup. Selon des informations communiquées par le journal local, l'homme a dû être pris en charge par les secours. La préfecture du Doubs précise qu'il a été "légèrement blessé à l'arcade sourcilière". 

"J'ai filmé cette image qui fait froid dans le dos", raconte la journaliste sur Twitter. 

Que s'est-il passé à Besançon en ce 20e samedi de manifestation? Comment expliquer un tel acte de violence? Dans les colonnes de l'Est Républicain, la Préfecture tient à clarifier la situation. "Les images sont sorties de leur contexte. On était dans une dispersion après des sommations, suite à des jets de projectiles. Les forces de l’ordre étaient sur le point d’interpeller un casseur déjà bien identifié. L’homme sur le chemin, tentait de faire obstruction à l’interpellation et essayait de ramasser un spray de lacrymogène à ses pieds", assure l'autorité.


56 gardes à vue en France

Selon le ministère français de l'Intérieur, l'"Acte 20" de la mobilisation des "gilets jaunes" a mobilisé samedi à travers la France 33.700 manifestants, dont 4.000 à Paris. 

L'acte 19 du mouvement social qui perdure depuis des mois avait rassemblé samedi dernier 40.500 personnes, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur qui sont cependant inférieurs aux estimations des "gilets jaunes" eux-mêmes. Ces derniers ont recensé 102.713 personnes.

Au total, les forces de l'ordre ont procédé à 103 interpellations, donnant lieu à 56 gardes à vue. Le bilan fait état de moins de dix blessés légers parmi les forces de l'ordre et les manifestants, soit 13 fois moins qu'il y a deux semaines, selon Christophe Castaner.  

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires