Brésil: le chef d'un puissant gang transféré vers une prison de haute sécurité

Drogue

(Belga) Le chef de la plus grande organisation criminelle du Brésil, Premier Commando de la Capitale (PCC), soupçonné de préparer son évasion, a été transféré vers une prison de haute sécurité afin de l'isoler, ont annoncé mercredi les autorités locales.

Ce transfèrement a eu lieu alors que le gouvernement du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, qui a déclaré la guerre à la criminalité, veut éradiquer les gangs faisant régner la terreur au Brésil en séparant leurs membres et en plaçant les plus dangereux à l'isolement. Entourés d'un impressionnant dispositif de sécurité, Marcos Williams Herbas Camacho, dit Marcola et 21 autres membres du PCC sont partis dans un avion militaire de l'Etat de Sao Paulo vers une des trois prisons fédérales du pays, situées à Brasilia ainsi que dans les Etats de Rio Grande do Norte et Rondonia. Les autorités n'ont pas dévoilé leur destination finale. "L'isolement des chefs est la stratégie choisie par les gouvernements fédéral et de Sao Paulo pour démanteler les organisations criminelles", a déclaré le gouverneur de Sao Paulo Joao Doria. Selon les médias brésiliens, qui citent des rapports des services de renseignement, le transfèrement a été décidé après la découverte d'un plan d'évasion du chef de ce puissant gang qui continuait de diriger ses activités derrière les barreaux. Fondé à Sao Paulo, initialement pour revendiquer de meilleures conditions de détention à la suite du massacre de Carandiru, qui avait fait 111 morts après l'intervention de la police dans une prison en 1992, le PCC compte aujourd'hui plus de 20.000 membres. En plus du trafic de drogue, l'organisation dirigée par Marcola, incarcéré en 1999, a investi aussi dans les transports publics, des petits clubs de football et même une raffinerie de pétrole clandestine. Outre l'armée, les polices militaire, civile et fédérale ont pris part à cette vaste opération "méticuleusement préparée" depuis 50 jours, a précisé Joao Doria. (Belga)

Vos commentaires