En ce moment
 
 

Canicule: déjà plusieurs records battus chez nos voisins français

Canicule: déjà plusieurs records battus chez nos voisins français

Circulation différenciée, risques d'incendie, sécheresse... La quasi-totalité de la France est en alerte canicule depuis mardi et plusieurs villes ont battu leur record de température, alors que le mercure va continuer à grimper jusqu'à jeudi.

Pour ce nouvel épisode caniculaire, le deuxième en moins d'un mois, 80 départements, un record, sont en vigilance orange. C'est presque tout l'Hexagone, à l'exception des trois départements de l'ouest de la Bretagne, du pourtour de la Méditerranée et de la Corse.

Plusieurs villes ont battu leur record absolu de température mardi avec 42,1°C à Brive, 41,2°C à Bordeaux (40,7°C en 2003), 40,8°C à Châteauroux (40,5°C en 1906), 40,7°C à Angers (39,8°C en 1947), 40,7°C au Mans (40,5°C en 2003) ou 40,1°C à Rennes (39,5°C en 2003), selon Météo-France.

Des records étaient déjà tombés mardi matin, avec une nuit qui n'avait jamais été aussi chaude dans le Sud-Ouest: 24,8°C à Bordeaux-Mérignac ou 24,6°C à Toulouse-Blagnac.


Jusqu'à 43°C jeudi

Mais c'est surtout jeudi qui devrait être une journée historiquement chaude. Météo-France prévoit ainsi des températures de 37 à 42°C sur une grande partie du pays, avec des pointes à 43°C localement.

Paris devrait battre ce jour-là son record de 1947 (40,4°C). Mais le record absolu pour la France de 46°C, qui date de juin, ne sera en revanche pas atteint.

La baisse des températures sera "spectaculaire" vendredi sur l'ouest du pays, mais il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode sur l'ensemble du territoire, a précisé Météo-France.

Vos commentaires