En ce moment
 

Charles Michel: "Je vais m'attaquer aux milliers d'emplois vacants"

(Belga) Le Premier ministre Charles Michel évoque "un revers de la médaille" à la "gigantesque" création d'emplois vacants: "Nous avons un problème sérieux de métiers en pénurie", affirme le libéral dans un entretien accordé au Soir samedi. La question sera sa "priorité numéro un, pour les mois qui viennent".

"La création d'emploi est maximale, les investissements repartent à la hausse. Mais il y a un revers de la médaille", estime le Premier ministre. "On a tellement réussi à créer de l'emploi dans le secteur privé que nous sommes confrontés à un très grand nombre d'emplois vacants. Les entreprises ont doublé les emplois vacants en trois ans". Le problème de métiers en pénurie, "qui existait déjà dans le passé (...) s'est aggravé avec la création de postes de travail supplémentaires". Face à ce constat, Charles Michel compte définir cet enjeu pour les prochains mois comme sa priorité. "Dans l'année 2018, je veux résoudre la question des emplois vacants". Il annonce son intention de proposer une méthode avec ses ministres à la fin du mois. Par ailleurs, le Premier ministre fustige la "'trumpisation' de la gauche francophone" et une tendance à faire primer le slogan sur la substance. "C'est la course à l'échalote vers l'extrême gauche et les populistes. C'est triste pour la qualité du débat démocratique. Mais je m'en suis accommodé. C'est comme ça". (Belga)

Vos commentaires