En ce moment
 

Collomb: "je maintiens ma proposition de démission"

Collomb:
Gérard Collomb, le 29 septembre 2018 à LyonJEFF PACHOUD

Gérard Collomb a affirmé mardi au Figaro "maintenir" sa proposition de démission, 24 heures après que le président Emmanuel Macron a refusé une première fois de voir le ministre de l'Intérieur quitter son poste pour se consacrer à sa candidature à la mairie de Lyon.

Interpellé à l'Assemblée nationale sur cette nouvelle annonce de Gérard Collomb, Edouard Philippe a assuré que, "dans [ses] fonctions de Premier ministre, [il] exercerai[t] la totalité des attributions constitutionnelles qui [lui] sont dévolues".

"Je dirige l'action du gouvernement et j'aurai l'occasion de proposer au président de la République les décisions qui s'imposent", a ajouté le chef du gouvernement.

Gérard Collomb était absent mardi après-midi lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Dans son interview au Figaro, le ministre de l'Intérieur dit avoir mis en place "beaucoup de choses" depuis son arrivée place Beauvau en mai 2017, "mais aujourd'hui, compte tenu des rumeurs et des pressions qu'il peut y avoir, je ne veux pas que le fait que je sois candidat quelque part demain puisse troubler la marche du ministère de l'Intérieur".

"Il faut une clarté vis-à-vis de nos concitoyens et une clarté vis-à-vis des Lyonnais, donc je maintiens ma proposition de démission", dit-il, dans cette interview à paraître dans son intégralité dans la soirée sur le site du journal.

L'annonce de M. Collomb survient à peine 24 heures après qu'il a présenté une première fois sa démission au président de la République, qui l'a refusée.

Contacté par l'AFP, l'entourage du ministre s'est refusé à tout commentaire.

Le mois dernier, Gérard Collomb avait annoncé qu'il entendait quitter le gouvernement après les élections européennes de mai pour préparer une nouvelle candidature à la mairie de Lyon.

Vos commentaires