En ce moment
 

Construire sa maison avec une imprimante 3D: ce n’est PLUS de la fiction (vidéo)

Construire sa maison avec une imprimante 3D: ce n’est PLUS de la fiction

La première maison d’habitat social construite par une imprimante 3D a vu le jour à Nantes. Un projet pilote mené par l'Université de Nantes, mais qui est une petite révolution dans le secteur de la construction verte. Les explications de Justine Roldan Perez dans le RTL Info 13H.

La construction débutée en septembre s’est achevée en quelques mois à peine. Et le résultat est une maison de 95 m2 composée de 5 pièces, le tout construit grâce à une imprimante 3D.

"On vient réaliser à la fois la partie structurante, c’est-à-dire ce qui va donner la force au bâtiment et sa résistance mécanique et aussi l’isolation. Donc le principe c’est qu’on utilise à la fois une isolation par l’extérieur, une isolation par l’intérieur et la partie béton en plein milieu", explique Benoît Furet, professeur à l’université de Nantes.


Zéro déchet

L’imprimante utilise un matériau polymère pour les deux couches extérieures des murs du bâtiment. Ce qui permet de réduire au maximum le gaspillage. "Le matériau quand on l’a imprimé, on a réalisé zéro déchet. C’est aussi un argument", pointe le professeur.

La maison est également équipée de capteurs pour la qualité de l’air, l’humidité, la température ou encore l’acoustique. Les locataires peuvent suivre l’état du bâtiment mais également économiser sur les factures d’énergie.


Une maison très peu énergivore

"Ce matériau, une fois qu’il est posé, nous permet d’avoir des performances de la maison qui vont faire que cette paroi qui est réalisée est tellement isolante qu’on va consommer très peu d’énergie, pour pouvoir chauffer cette maison pendant les 100 années", souligne encore Benoît Furet.

D’autres projets sont déjà prévus ailleurs en France, notamment une structure commerciale de 700 m2 et un centre de vacances de 80 logements sur l’île Maurice.

Vos commentaires