Ecolo relance le projet de Réseau express bruxellois

Ecolo relance le projet de Réseau express bruxellois

(Belga) En pleine querelle médiatique autour de l'extension du métro bruxellois, le premier échevin de la Ville de Bruxelles Benoit Hellings (Ecolo) relance dans la Dernière Heure et sur le site de La Libre le projet de "Réseau express bruxellois" (REB).

Le train est "un métro à ciel ouvert sur l'ensemble du territoire bruxellois", met en avant l'écologiste. "Le réseau d'Infrabel sur le territoire bruxellois est extraordinaire. Il y a 29 gares, largement sous-exploitées. Aujourd'hui, seul 1% des déplacements en train sont internes au territoire régional bruxellois. Nous proposons de tenter d'atteindre 15% du trafic en cinq ans." Pour y arriver, l'échevin pense à la Stib, la société bruxelloise de transports en commun, qui pourrait faire rouler des trains sur le réseau d'Infrabel. "La SNCB ne le fait pas pour raisons budgétaires. On peut tout à fait imaginer que la Stib achète du matériel roulant. Avec ceci, on a une vraie possibilité de mettre rapidement sur des réseaux existants une offre de transports publics alternatifs à la voiture individuelle." L'homme souligne qu'Ecolo-Groen n'est pas contre le métro. "On donne notre avis, tout simplement. Nous émettons de sérieuses réserves sur les conséquences que peut avoir un chantier (le projet de métro nord/sud, NDLR) aussi mal pensé sur le quotidien des riverains, des commerçants, des entreprises de l'avenue de Stalingrad et alentours." (Belga)

Vos commentaires