En ce moment
 

Elections 2018 - Floreffe: Ecolo vise le mayorat mais les négociations pourraient durer

(Belga) L'écologiste Albert Mabille a tenu à souligner lundi soir qu'il n'était pas encore le bourgmestre de Floreffe, contrairement à ce qui a été affirmé par certains. Le pacte de majorité envisagé avec les listes DéFi et PS est en cours de négociation, mais pas encore conclu.

"Comme nous l'avons annoncé, nous sommes effectivement en discussion et nous avons convenu de ne pas ouvrir la majorité à RPF (MR, NDLR) avant de prendre une décision", a expliqué M. Mabille. "J'espère que nous pourrons dégager un programme commun et un accord d'ici une semaine, mais on ne se met pas la pression." "La confiance est très importante dans le cadre d'une tripartite, surtout avec dix sièges sur dix-neuf", a-t-il ajouté. "Nous voulons donc partir sur de bonnes bases". Auparavant échevin puis conseiller communal, le retraité de l'enseignement serait surpris mais ravi de devenir bourgmestre. "Je suis dans la politique avec Ecolo depuis 1982 et je n'aurais jamais imaginé ça", a-t-il expliqué. "Nous sommes en constante progression depuis 2006 ici, c'est très encourageant". A l'issue du scrutin, Ecolo a obtenu cinq sièges (+2,67%), DéFi quatre et le PS un, les neuf autres revenant à liste RPF (-18,07%). S'il est mandaté, M. Mabille (402 voix de préférence) serait le seul mayeur Ecolo de la province de Namur. Si les discussions échouent, le successeur d'André Bodson (qui ne se représentait pas) pourrait être Philippe Vautard, la nouvelle tête de liste de RPF (746 voix). (Belga)

Vos commentaires