En ce moment
 

Elections 2018 - Maxime Prévot réfute la diminution des moyens du CPAS de Namur

(Belga) "En aucun cas, le CPAS n'a vu ses moyens diminuer. Que du contraire", a martelé jeudi soir le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot (cdH), en réponse aux propos tenus plus tôt par l'opposition namuroise (PS) qu'il qualifie d'intox. Le collège conteste les chiffres avancés par le parti socialiste affirmant que la dotation allouée au CPAS se voit diminuée de plus de 10 millions d'euros entre 2014 et 2020.

Lors de la réunion annuelle conjointe entre le CPAS et la Ville organisée jeudi soir, le bourgmestre a d'abord rappelé que la politique sociale est la politique publique pour laquelle la Ville consacre le plus de moyens tous domaines confondus, après le paiement du personnel communal. Scandalisé par les propos tenus par l'opposition dans la presse et réitérés lors du conseil, M. Prévot a détaillé les moyens alloués au Centre public d'action sociale entre 2013 et 2018 et a évoqué une augmentation de plus d'un million d'euros. "En 2013, la dotation s'élevait à 15.605.154 euros et aujourd'hui à 16.670.806 euros", a-t-il rectifié. Par ailleurs, il affirme qu'il est paradoxal d'évoquer dans un bilan l'exercice 2019-2020 pour lesquels les budgets n'ont pas encore été votés. "Nous nous sommes attelés à augmenter la dotation dès que cela était nécessaire et les quelques moments où cela n'a pas été le cas, c'est simplement parce que le CPAS disposait de réserves suffisantes qu'il pouvait mobiliser", a-t-il précisé. Il ajoute que la Ville, en surplus, a constitué sur la période 2013-2015 des provisions spécifiques dédicacées au CPAS pour plus de 5 millions d'euros. Enfin, il indique que pour le futur, la Ville a prévu dans sa projection et son plan de gestion des augmentations significatives sur la période 2019-2023 (+13%) sur base des projections du Centre. (Belga)

Vos commentaires