En ce moment
 
 

Elisa Pilarski a été tuée par son chien Curtis, selon les experts

Elisa a été tuée par son chien Curtis, selon les experts
© DR
 
Elisa Pilarski
 

Le rapport des experts était attendu dans l'affaire Elisa Pilarski. Selon le Courrier Picard, il a été rendu ce samedi et affirme que la jeune femme, enceinte de 8 mois, a été tuée par son chien Curtis.

Elisa Pilarski, jeune femme âgée de 29 ans, avait été retrouvée morte le 16 novembre 2019. Elisa était partie se promener avec son chien Curtis en forêt de Retz, où une chasse à courre était organisée parallèlement. Son corps avait été retrouvé inanimé dans le bois. D'après l'autopsie, le décès a pour origine "une hémorragie consécutive à plusieurs morsures" d'un ou plusieurs chiens.

Afin d'identifier le ou les animaux responsables, des prélèvements génétiques ont été effectués sur 67 chiens: les 5 American Staffordshire d'Elisa Pilarski et de son compagnon Christophe Ellul, et 62 autres appartenant à l'association le Rallye la Passion. Ce samedi, le Courrier Picard affirme avoir eu accès au rapport d'experts qui vient d'être rendu. Dans celui-ci, il serait clairement établi que Curtis aurait tué sa maîtresse. "Le chien Curtis est l'unique auteur des morsures ayant causé le décès", est-il indiqué selon le Courrier Picard, qui explique que le résultat des prélèvements ADN effectués sur le corps de la victime sont attendus sous peu.

Curtis avait déjà mordu Elisa dans le passé

En août dernier, le compagnon d'Elisa demandait la libération de son chien, placé à la fourrière depuis le jour du drame. "Emprisonné abusivement depuis plus de 8 mois dans des conditions de détention qui aujourd'hui peuvent être assimilées à de la maltraitance, nous ne pouvons plus rester silencieux", avait-il écrit sur les réseaux sociaux. 

Selon une source proche de l'enquête, Curtis avait dans le passé déjà mordu Elisa et a mordu une "soignante" bénévole du service pour l'assistance et le contrôle du peuplement animal de Beauvais, où il est sous réquisition. "Elle a été mordue juste après que le chien sorte d'un événement très traumatique, cette morsure n'a aucun intérêt sur le fond du dossier, la mort d'Elisa Pilarski", avait fait valoir Eric Alligné, avocat du conjoint d'Elisa Pilarski, en janvier dernier. 

Une race interdite en France

Il avait été affirmé que Curtis était un croisement entre un patterdale terrier et un whippet mais les vétérinaires auraient précisé dans le rapport qu'il s'agissait en fait d'un pitbull terrier, une race interdite en France. Il aurait été illégalement importé dans le pays avec de faux documents d'identité.

Une information judiciaire contre X est en cours pour "homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence (...) résultant de l'agression commise par des chiens".

COVID 19 BELGIQUE: où en est l'épidémie ce samedi 31 octobre?

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: voici les nouvelles mesures

 




 

Vos commentaires