En ce moment
 
 

Elise Lucet très émue dans le journal de France 2 après l'attaque à Paris: "Deux journalistes de mon équipe sont blessés"

Elise Lucet très émue dans le journal de France 2 après l'attaque à Paris:
(c)France2
 
 

Une attaque à l'arme blanche a fait deux blessés vendredi à Paris près des anciens locaux de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, en plein procès de l'attentat meurtrier qui l'avait visé en janvier 2015, et un "suspect" rapidement interpellé par la police.

Quatre personnes ont été blessées à l'arme blanche à Paris vendredi dans des circonstances encore indéterminées près des anciens locaux du journal Charlie Hebdo, en plein procès des attentats meurtriers qui l'avaient notamment visé en janvier 2015, a-t-on appris de sources concordantes. Deux personnes se trouvaient en "urgence absolue", a précisé la préfecture de police de Paris.

Dans le journal de 13H de France 2, la journaliste Elise Lucet est apparue sous le choc. Invitée sur le plateau, elle annonce, en pleurs, que deux des blessés seraient des collaborateurs de la société de production Premières Lignes avec laquelle elle travaille. La société est située à proximité des anciens locaux de Charlie Hebdo, rue Nicolas Appert.

"J'ai eu évidemment les producteurs et plusieurs salariés de Premières Lignes Télévision au téléphone (...), ce qu'ils me confirment maintenant avec certitude, c'est que deux de nos collaborateurs sont blessés, un homme et une femme, qu'ils ont été blessés par un homme qui était dans la rue, donc devant les anciens locaux de Charlie Hebdo", a-t-elle ajouté.

J'ai vu un de mes collègues, taché de sang

Entre deux sanglots, la journaliste et rédactrice en chef de Cash investigation, précise que le quartier ne s'est jamais vraiment remis de l'attaque de Charlie Hebdo et que, à quelques mètres du bureau de production, se trouve une crèche avec des enfants en bas âge.

"Une de nos salariés a vu cet homme courir avec une lame de boucher ou une machette après un de nos collaborateurs qui était déjà blessé et même ensanglanté", a précisé la journaliste.

Une employée de Premières Lignes, jointe par l'AFP, a également témoigné que deux de ses collègues avaient été blessés dans cette attaque. "Deux collègues fumaient une cigarette en bas de l'immeuble, dans la rue. J'ai entendu des hurlements. Je suis allée à la fenêtre et j'ai vu un de mes collègues, taché de sang, être poursuivi par un homme avec une machette dans la rue. On sait que nos deux collègues sont blessés, mais nous n'en savons pas davantage pour le moment", a-t-elle affirmé.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires