En ce moment
 

Eloge du multiculturalisme et prévision rassurante pour Maxime Prévot à la messe en wallon

(Belga) Eloge du brassage des identités culturelles, propos rassurants pour le bourgmestre Maxime Prévot en vue des élections ou encore cabinet de toilette de Jules César... Le doyen Bernard Van Vynckt n'a pas déçu les fidèles présents lundi à Namur pour la traditionnelle messe en wallon.

Le doyen a ouvert l'office en souhaitant "Bon'fiesse à tortos" ("bonnes fêtes à tous"). Avec le pékèt et les concerts, la messe en wallon est un moment incontournable des Fêtes de Wallonie. Jeunes et surtout moins jeunes se sont rassemblés, lundi matin, dans une église Saint-Nicolas pleine à craquer, afin de célébrer les 175 ans des Molons, ce groupe folklorique emblématique de la capitale wallonne. Chants, musique et textes ont rythmé ce moment drôle et piquant, apprécié de la région des Hauts-de-France qui en était l'invité d'honneur. L'abbé Van Vynckt a, comme de coutume, égratigné gentiment la classe politique, notamment sur l'accueil frileux fait au réfugiés. Il a fait l'éloge de la différence, des racines et du brassage des identités culturelles. L'homme d'église a également fait une prédiction rassurante pour Maxime Prévot en vue des élections communales. "Que notre bourgmestre se rassure, il le sera encore le mois prochain..." Les longs travaux sur la place du Grognon ont eux aussi suscité des railleries. "On m'a rapporté que l'on a découvert, lors des fouilles, un cabinet de toilette ayant appartenu à Jules César. Si c'est vrai, vous en avez encore pour deux ans d'embouteillages aux alentours de la Citadelle." La messe s'est achevée sur le traditionnel hymne wallon "Li bia bouquet", entonné en choeur par l'assemblée. (Belga)

Vos commentaires