En ce moment
 
 

Emouvantes retrouvailles: le chien arraché des bras d'un SDF par une association lui a été rendu (photo)

Emouvantes retrouvailles: le chien arraché des bras d'un SDF par une association lui a été rendu (photo)
Photo: Twitter
 
 

Iulian Vaduva, un homme qui vit dans la rue à Paris, a enfin pu retrouver son chiot. Des militants de l'association "Cause animale Nord" le lui avaient arraché des bras lors d'une intervention filmée et diffusée sur leur site. Des images qui avaient suscité l'indignation et une enquête avait été ouverte.

Le chiot qui avait été arraché à un SDF par des militants d'une association de la cause animale le 19 septembre à Paris lui a été rendu. C'est ce que le site chien.fr annonce, avec cette photo des retrouvailles. "La scène de retrouvailles entre Iulian et Linda a été très émouvante : celui-ci n’a pas pu s’empêcher d’éclater en sanglots lorsque la chienne lui a été remise par un officier de police judiciaire et cette petite chienne, malgré tous les voyages qu’elle a pu subir ces dernières semaines et le choc émotionnel qu’elle a dû ressentir du fait de son enlèvement à son maître, l’a tout de suite reconnu et a remué sa petite queue dans tous les sens en émettant des petits cris de joie !", a écrit Maître David Sudan, l'avocat de Iulian Vaduva, dans un communiqué

Une enquête avait été ouverte le 25 septembre après la diffusion d'une vidéo montrant un chiot arraché à un SDF par des personnes se présentant comme des défenseurs de la cause animale. Cette vidéo, postée sur Youtube par un internaute "sous le choc", avait suscité l'indignation sur les réseaux sociaux. Une pétition réclamant que l'animal soit rendu à son maître, a recueilli plus de 160.000 signatures vendredi soir.

La scène, filmée le 19 septembre devant le Forum des Halles à Paris, montre un homme arrachant de force un petit chien à un SDF, plaqué par terre. Sur fond de cris et d'aboiements, il se relève et tente de retenir l'activiste avant d'être agrippé à son tour par une femme blonde, qui crie "il a pas le droit, merde c'est interdit par la loi". L'activiste avait été laissé libre à l'issue de la garde à vue et s'était engagé à ramener le chiot à Paris pour le rendre à son maître.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires