En ce moment
 

Escrime: Cécilia Berder et Enzo Lefort calent en quarts aux Mondiaux

Escrime: Cécilia Berder et Enzo Lefort calent en quarts aux Mondiaux
Le Français Enzo Lefort lors des Mondiaux à Leipzig, le 23 juillet 2017 ROBERT MICHAEL

La dernière journée d'épreuves individuelles des Mondiaux-2018 d'escrime n'a pas permis aux Bleus de briller mardi: les derniers Français en lice, Cécilia Berder et Enzo Lefort, ont chuté en quarts de finale à Wuxi (Chine).

Meilleure chance française de médaille du jour, Berder, N.2 mondiale de sabre, a retrouvé en quarts sa bête noire de ce début 2018, Sofya Velikaïa, qui l'avait déjà battue en juin en finale des championnats d'Europe de Novi Sad (Serbie). Une déception pour la Bretonne, qui avait accroché la médaille de bronze aux Mondiaux-2017 de Leipzig (Allemagne).

La Russe, qui signe un retour à la compétition tonitruant après la naissance de son second enfant, a disposé de la Française 15-13 au terme d'une bataille plus âpre qu'en Serbie, où elle s'était imposée 15-10.

Mais Velikaïa a fini par s'incliner en finale face à sa compatriote Sofia Pozdniakova (15-13), qui s'est parée d'or au terme d'un match serré.

En fleuret messieurs, ce n'est pas le N.1 français Erwann Le Pechoux, éliminé en 8es par le champion olympique italien Daniele Garozzo, mais Enzo Lefort, N.17, qui a emmené le drapeau tricolore en quarts.

Médaillé de bronze aux Mondiaux-2014 en individuel et vice-champion olympique en équipe à Rio-2016, le licencié de Melun n'a pas trouvé de solution face au N.2 mondial, l'Italien Alessio Foconi (15-8).

C'est d'ailleurs ce dernier qui a été sacré champion du monde, en s'imposant 15-8 face au Britannique Richard Kruse, alors qu'il avait été mené pendant une bonne première partie du match. Foconi a profité d'une défense britannique moins construite qu'en début de match, et a pu écarter définitivement son adversaire lors du dernier tiers-temps.

Plus tôt dans la journée, les deux autres fleurettistes français avaient chuté en 16es de finale: Jérémy Cadot contre le N.1 mondial, l'Américain Race Imboden (15-13), et Maxime Pauty contre l'Italien Giorgio Avola (15-11).

Côté sabre dames, Charlotte Lembach est également sortie en 16es de finale face à la chinoise Qian Jiarui (15-11). Manon Brunet, pourtant N.7 mondiale, s'est inclinée au premier tour face à la 32e mondiale, la Japonaise Risa Takashima (15-12).

Avec une médaille d'or (Yannick Borel à l'épée) et une en argent (Ysaora Thibus au fleuret), la France fait mieux en individuel qu'aux Mondiaux-2017 où elle avait obtenu 3 médailles de bronze.

Les épreuves par équipes se poursuivent jusqu'à vendredi, avec notamment deux quarts de finale pour les Bleus mercredi, en épée dames et sabre messieurs, chaque fois contre la Corée du Sud.

Vos commentaires