En ce moment
 
 

France: des centaines de milliers de candidats à la vaccination après les annonces de Macron

France: des centaines de milliers de candidats à la vaccination après les annonces de Macron
 
 

Les annonces d'Emmanuel Macron visant à inciter à la vaccination ont provoqué un premier sursaut des prises de rendez-vous tandis que nombre de secteurs, des restaurants aux centres commerciaux en passant par les transports, se préparent à la généralisation du pass sanitaire, des mesures prises pour éviter une quatrième vague épidémique.

Record sur le mois

"Vous êtes des centaines de milliers à avoir réservé un rdv de vaccination ce soir", a noté le ministre de la Santé Olivier Véran sur Twitter. "Ca tombe bien, on a des vaccins, des centres ouverts partout et des dizaines de milliers de soignants, pompiers, agents des collectivités qui n'attendent que vous", a-t-il assuré. Avant lui, le site Doctolib avait tweeté que "20.000 rendez-vous" de vaccination étaient pris "toutes les minutes", avec 10 minutes d'attente pour accéder au site. Par anticipation, 212.000 personnes avaient déjà pris rendez-vous dans la journée pour une première injection ce week-end, déjà "un record" depuis un mois et "jusqu'à 40% de plus que les week-ends précédents".

1,5 million de soignants concernés par la vaccination obligatoire

Ce résultat découle de la pression mise par le président de la République sur les non-vaccinés pour éviter une nouvelle vague de Covid-19 alors que le virus repart à la hausse dans tous les territoires avec le variant Delta. Comme l'ont réclamé de nombreux experts et responsables politiques, la vaccination deviendra obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, Ehpad et maisons de retraite, les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées, y compris à domicile, ainsi que les pompiers ou les ambulanciers.

Au total, un peu plus de 4 millions de personnes sont concernées dont 1,5 ne sont pas vaccinées, a précisé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.


 




 

Vos commentaires