En ce moment
 

France: le Sénat approuve la réforme ferroviaire controversée en première lecture

(Belga) Le Sénat, chambre haute française, a adopté mardi en première lecture la réforme ferroviaire à l'origine d'une grève intermittente de plus de deux mois à la SNCF, l'opérateur du rail, après l'avoir modifiée pour donner des gages aux syndicats.

Le texte, qui doit encore retourner devant l'Assemblée nationale, chambre basse, avant d'être approuvé définitivement, est une des réformes les plus emblématiques de la politique du président français Emmanuel Macron et de sa volonté de "transformer" la France. "Le Sénat a mis la réforme sur de bons rails", a déclaré le rapporteur Gérard Cornu (LR, droite), ajoutant: "Il faut savoir arrêter une grève, ce texte en donne l'opportunité". "La réforme arrive à son terme dans les prochains jours", a souligné la ministre des Transports Élisabeth Borne. "Tout est maintenant posé: un projet de loi bientôt définitivement adopté, des engagements financiers sans précédent pris par le gouvernement, et un cap tracé pour les négociations de branche et d'entreprise", a-t-elle dit, en référence à la promesse du gouvernement de reprendre 35 milliards d'euros de la dette de la SNCF sur un total d'environ 50 milliards. Ce geste avait été jugé "rassurant" par l'Unsa, deuxième syndicat à la SNCF, qui avait évoqué une possible sortie de la grève. La réforme vise notamment à abolir le statut des cheminots pour les nouveaux employés afin, selon le gouvernement, de réduire les coûts à la SNCF dans la perspective de l'ouverture à la concurrence voulue par l'Union européenne. (Belga)

Vos commentaires