En ce moment
 

Gilets jaunes à Paris: un journaliste se fait MATRAQUER après avoir filmé un CRS qui mettait des maillots du PSG dans un sac (vidéo)

Une enquête de l'IGPN a été ouverte après la diffusion d'une vidéo montrant un policier mettant des vêtements dans un sac, en marge de pillages lors de la manifestation de "gilets jaunes" samedi à Paris, a appris l'AFP dimanche auprès de la préfecture de police (PP).

Une scène filmée par un journaliste du média "Brut" embarrasse les autorités françaises. On y voit un CRS qui met des maillots à l'effigie du PSG dans un sac à dos. Selon certains témoins, il profitait des dégâts pour s'emparer des affaires en toute discrétion. Selon d'autres témoins, par contre, il rangeait les maillots que des gilets jaunes auraient essayé de piller.

Interpellé par ce qu'il a aperçu, le journaliste Rémy Buisine a filmé les faits... avant de se prendre un coup de matraque de la part d'un collègue du CRS filmé.

Les faits suscitent de nombreuses réactions. A tel point qu'une enquête a été ouverte afin de voir si le CRS incriminé a réellement pris les maillots du PSG à titre personnel, ou s'il avait une autre raison pour le faire. La réaction du CRS qui frappe le journaliste sera également analysée.

200 personnes placées en garde à vue

La manifestation des "Gilets jaunes", samedi, a donné lieu à des violences, des saccages et des pillages de commerces sur les Champs-Elysées. La mythique avenue parisienne a été dévastée par les "Gilets jaunes" auxquels s'étaient mêlés les vêtements noirs des casseurs.

Magasins de luxe pillés, leurs vitrines éclatées, kiosques à journaux détruits, immeuble noirci par un incendie, restaurant partiellement brûlé, façades taguées... les dégâts s'annoncent considérables.

Dimanche, le parquet de Paris faisait état de 200 personnes placées en garde à vue, dont 15 mineurs. Parmi elles se trouvent 7 Belges.

Vos commentaires