En ce moment
 
 

Gilets jaunes - Des milliers de "gilets jaunes" français défilent à nouveau, des accrochages à Bordeaux

Gilets jaunes - Des milliers de

(Belga) Plusieurs milliers de "gilets jaunes" ont à nouveau défilé samedi en France lors de leur vingtième journée de mobilisation, pour réclamer plus de justice sociale, en dépit des interdictions de manifester face à la crainte de nouveaux accrochages.

En début d'après-midi, le ministère de l'Intérieur avait recensé 5.600 manifestants à travers le pays, dont 1.800 à Paris. Un chiffre en baisse par rapport à samedi dernier à la même heure, mais le comptage des autorités est contesté par les "gilets jaunes". Dans la capitale ensoleillée, le cortège est arrivé à destination, place du Trocadéro, en milieu d'après-midi, dans une ambiance bon enfant, selon des journalistes de l'AFP présents sur place. La police a procédé à 25 interpellations, 20 verbalisations pour avoir manifesté sur le périmètre interdit et 8.053 contrôles préventifs, selon la préfecture. Hors de Paris, des échauffourées se sont produites à Avignon entre manifestants et forces de l'ordre, qui ont tiré des grenades pour les disperser. Des accrochages ont aussi éclaté en milieu d'après-midi à Bordeaux (sud-ouest), l'un des bastions du mouvement. Du matériel de chantier et des tuyaux en caoutchouc ont été incendiés en centre-ville. Les forces de l'ordre ont effectué plusieurs charges alors que des manifestants lançaient divers projectiles. En fin d'après-midi, le cortège, où se mêlaient des dizaines de "black blocs", se diluait en petits groupes jouant au chat et à la souris avec les forces de l'ordre, tentant de se regrouper dans une place non loin du centre-ville. Le cortège paraissait rassembler plus du double de manifestants que la semaine dernière (2.500 personnes samedi dernier, selon une source proche du dossier). A Montpellier (sud-est), deux policiers ont été légèrement blessés par des jets de projectiles, lors d'une manifestation qui a rassemblé 1.650 personnes, selon la préfecture, 2.500 selon les organisateurs. Plusieurs personnes ont été interpellées. (Belga)

Vos commentaires