En ce moment
 

Gilets jaunes - Les "gilets jaunes" allemands peinent à rassembler

(Belga) La version allemande du mouvement français des "gilets jaunes" a échoué samedi à mobiliser de manière significative lors de plusieurs rassemblements prévus dans le pays, confirmant ses difficultés à s'exporter au-delà des frontières françaises.

Seulement 2.000 personnes, selon les chiffres de l'agence de presse allemande DPA, se sont rassemblées dans un total de quatorze grandes villes, dont Berlin et Munich, dans le cadre d'une action collective baptisée "vestes colorées", en allusion aux "gilets jaunes". Les revendications des "vestes colorées" allemandes portent sur une amélioration des conditions de travail, ainsi que sur une formation et des soins de meilleure qualité. Cette initiative avait été lancée en amont par le mouvement "Aufstehen! " ("Debout! "), créé en septembre par Sahra Wagenknecht, égérie de la gauche radicale outre-Rhin. Les manifestants étaient bien loin des 500 personnes originellement annoncées pour le rassemblement à Berlin, a indiqué la police à l'AFP. A Mayence, les forces de l'ordre n'ont quant à elles comptabilisé que trois participants. L'écho des "gilets jaunes" est faible jusqu'ici en Allemagne. Cela fait plusieurs semaines que les tentatives de faire prendre ce mouvement social s'avèrent infructueuses. Mme Wagenknecht n'a par exemple pas trouvé beaucoup de soutien de la part d'autres membres de son parti "Die Linke" ("la Gauche") dans sa volonté de suivre le mouvement français. Gregor Gysi, éminente figure du parti, a jugé "les méthodes des +gilets jaunes+ en partie inacceptables" dans le quotidien allemand Rheinische Post samedi, n'incitant ainsi pas à la manifestation. Le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel avaient eux été accueillis en janvier par les sifflets d'une poignée de personnes vêtues de gilets jaunes à l'occasion de la signature du traité de coopération franco-allemand d'Aix-la-Chapelle. (Belga)

Vos commentaires