Grève SNCF : les régions appellent les cheminots "au sens des responsabilités"

Grève SNCF : les régions appellent les cheminots
Hervé Morin, président de Régions de France, ici le 31 mai 2017 à Caen (Calvados)CHARLY TRIBALLEAU
Transports

Hervé Morin, président de Régions de France, a appelé jeudi les cheminots "au sens des responsabilités" pour ne pas pénaliser les familles et les territoires en poursuivant la grève lors des premiers départs en vacances.

"La loi est votée, on ne peut pas être dans un jusqu'au-boutisme dont on voit bien qu'il ne mènera nulle part", a-t-il déclaré à l'AFP.

"Pour les régions touristiques, on crée encore un sentiment d'incertitude qui risque de détourner une partie des touristes des territoires de France", a souligné le président de l'association des présidents de Conseils régionaux, qui s'est entretenu mercredi avec le patron de la SNCF, Guillaume Pepy.

"La plupart des régions travaillent déjà à l'ouverture à la concurrence. On est déjà en train de travailler sur l'avenir, on est passé à une autre étape, quelles que soient nos positions politiques sur le sujet", a-t-il fait valoir.

M. Morin a appelé les cheminots "au sens des responsabilités et à la reprise du travail".

La CGT Cheminot a prévenu d'appeler "régulièrement à la grève en juillet et août", et SUD-Rail, qui a lancé depuis le 3 avril une grève illimitée, souhaite également poursuivre le mouvement cet été.

Vos commentaires