En ce moment
 
 

Hand: Montpellier se remet en confiance

Hand: Montpellier se remet en confiance
Melvyn Richardson lors d'un match avec Montpellier face à Vardar en Ligue des champions, le 26 mai 2018 à ColognePatrik STOLLARZ

Montpellier s'est remis en confiance, à trois jours d'abattre sa dernière carte en Ligue des champions, en s'imposant facilement à Saint-Raphaël 32 à 24 dans le choc de la 16e journée du Championnat de France de handball.

Les Montpelliérains restaient sur une lourde défaite à domicile dimanche contre Barcelone et devront l'emporter samedi dans la salle du Vardar Skopje pour continuer à défendre leur titre européen en huitièmes de finale.

En Starligue, le MHB se maintient à quatre points du Paris SG, facile vainqueur à Tremblay 34 à 23, et dépasse provisoirement Nantes d'un point. Le "H", qui a fait match nul à Flensbourg (29-29) mercredi en Ligue des champions, rattrapera son match en retard samedi à domicile face à Ivry.

Dans le Var, l'affiche était prometteuse entre le champion d'Europe sortant et le finaliste de la Coupe de l'EHF, d'autant que c'est là que Montpellier avait perdu le titre l'an passé au profit du PSG, à deux journées de la fin... et à cinq jours de son triomphe européen de Cologne.

Mais les Montpelliérains n'ont mis qu'une vingtaine de minutes pour refroidir la salle (13-5). Mené 19-10 à la pause, Saint-Raphaël, 7e au classement, n'a jamais été capable de réagir. Melvyn Richardson a terminé meilleur buteur avec huit buts (dont 4 penaltys) devant le Tunisien Mohamed Soussi (6 buts).

"C'était un vrai bon match pour nous, comme je n'en avais pas vu depuis un moment. Est-ce que c'est de bon augure pour samedi? je l'espère, car ce sera comme une finale", a commenté Valentin Porte au micro de BeinSports.

En banlieue parisienne, le PSG a été tenu plus longtemps par Tremblay (17-17 à la 37e) avant de s'envoler dans les dix dernières minutes. Le Norvégien Sander Sagosen (8 buts), l'Allemand Uwe Gensheimer (6 buts dont 2 penaltys) et le Danois Mikkel Hansen (5 buts) ont été les plus efficaces.

La remontée d'Aix vers le quatuor de tête a été stoppée chez la lanterne rouge, Istres, 25 à 24, après cinq victoires d'affilée. C'est la première victoire de la saison du promu.

Vos commentaires