En ce moment
 

Hand: Nikola Karabatic forfait pour le Mondial après une opération du pied

Hand: Nikola Karabatic forfait pour le Mondial après une opération du pied
Nikola Karabatic, avec le PSG, lors d'un match du Final Four à Cologne, en Allemagne, le 27 mai 2018Patrik STOLLARZ

La star du handball français Nikola Karabatic ne disputera pas le Mondial-2019, où la France défendra son titre en janvier, après avoir été opéré du pied gauche vendredi, a déclaré le joueur sur le site de son club, le Paris SG.

"La douleur était devenue trop forte. Il m'était impossible de jouer ou de m'entraîner", a assuré Karabatic, âgé de 34 ans, dont l'indisponibilité devrait être de quatre à six mois.

Le demi-centre souffrait depuis décembre 2016 d'un hallux valgus, c'est-à-dire d'une déviation de la base du gros orteil vers l'extérieur.

"J'ai dû serrer les dents. La saison dernière s'est plutôt bien passée jusqu'au Final Four (de la Ligue des champions à Cologne). A ce moment-là, les douleurs sont réapparues. J'ai dû disputer les derniers matches de la saison avec une forte gêne. On s'était dit qu'avec les vacances et du repos, les symptômes s'estomperaient mais, à la reprise, ils étaient toujours là", poursuit-il.

Nikola Karabatic a été depuis quinze ans le grand artisan des succès de l'équipe de France, avec laquelle il s'est construit un fabuleux palmarès (2 titres olympiques, 4 titres mondiaux, 3 titres européens).

"Ça va être la première compétition internationale que je vais manquer avec les Bleus. Difficile de devoir renoncer à tout ça. En même temps, je savais qu'en poursuivant, je n'avais aucune chance de disputer cette compétition. Pire, si j'avais continué à jouer, j'aurais très bien pu aggraver ma blessure et peut-être dû mettre un terme à ma carrière", dit-il.

Il s'agit aussi d'un coup dur pour le PSG, champion de France, qui cherche à remporter pour la première fois la Ligue des champions après avoir échoué trois fois de suite au Final Four.

L'équipe de France, sacrée à Paris il y a deux ans, défendra son titre en Allemagne et au Danemark à partir du 10 janvier.

Vos commentaires