Il y a un "glissement autoritaire" dans le chef du gouvernement Michel, dit Laaouej

Il y a un

(Belga) "Oui, il y a un glissement autoritaire, un recul des valeurs démocratiques" dans le chef du gouvernement fédéral, a lancé samedi dans Le Grand Oral RTBF/Le Soir le chef de groupe PS à la Chambre Ahmed Laaouej.

"Il y un glissement vers un nouvel ordre politique et économique", estime-t-il, disant voir la volonté du gouvernement de s'attaquer aux contre-pouvoirs, la justice, les médias, les ONG, les syndicats, les lanceurs d'alerte. L'objectif est, dit-il de faire valoir la loi du plus fort, de laisser sur le côté les plus pauvres. Ahmed Laaouej constate notamment cette évolution dans la concertation sociale, le respect des droits fondamentaux et des personnes étrangères, la gestion des deniers publiques, la justice et la sécurité. Il dénonce l'appel de la N-VA à organiser une chasse au lanceur d'alerte dans le dossier des F-16, se demandant si la prochaine étape sera de s'en prendre au secret des sources des journalistes. (Belga)

Vos commentaires