En ce moment
 
 

Ils assistent à un viol sans réagir: un court-métrage choc contre la non-assistance à personne en danger (vidéo)

Ils assistent à un viol sans réagir: un court-métrage choc contre la non-assistance à personne en danger (vidéo)
 
 

Deux auteurs ont réalisé un court métrage afin d'alerter le grand public sur la non-assistance à personne en danger. Le projet est diffusé au Nikon Film Festival, ayant pour thème cette année "Je suis un choix".

Cette vidéo vous donnera peut-être mal au ventre, mais selon ses concepteurs, elle est nécessaire. Il s'agit d'un court métrage présenté à la cinquième édition du Nikon Film Festival. Le thème, "Je suis un choix", est à développer en 140 secondes.

Les concepteurs, Isabelle Quintard et Fabien Motte, proposent un court-métrage choc intitulé "Je suis à l'heure" afin de d'interpeller le grand public sur la non-assistance à personne en danger. Dans un wagon, un homme ennuie une jeune femme. Elle tente de se débarrasser de l'indésirable dragueur, sans succès.

Confronté au refus, cet homme se fait insistant. La jeune fille a du mal à repousser ses avances. Les autres passagers écoutent, regardent, baissent les yeux. Classique.

Puis, vient ce moment où cet homme devient agressif. Il frappe la jeune femme. Elle demande de l'aide. Il la violente. Il la viole. Sous le regard complice des passagers, qui n'interviennent pas. Homme, femme, jeune, âgé, personne ne se lève, ne parle, n'agit.

> VOS REACTIONS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK: "En Belgique, si une personne intervient, elle sera jugée pour coups et blessures"(Jerry)



 

Vos commentaires