En ce moment
 

Incendie de Notre-Dame de Paris: les réactions de Charles Michel et du Palais royal

Incendie de Notre-Dame de Paris: les réactions de Charles Michel et du Palais royal
©BELGA/AFP
Notre-Dame

Le Premier ministre belge a exprimé son "immense émotion" et son "soutien aux amis français". Le Palais royal s'est également exprimé.

Le Premier ministre belge, Charles Michel, a fait part de ses pensées et de son soutien à la France lundi soir alors qu'un violent incendie ravageait la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Face au drame dans la capitale française, le Premier ministre belge a exprimé son "immense émotion". "Victor Hugo, une part de l'Histoire de France, de l'Europe. Mes pensées et mon soutien pour nos Amis français", a communiqué le Premier ministre dans la soirée lundi sur le réseau social Twitter.

Le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders, a aussi exprimé la solidarité des Belges avec leurs voisins français. "Triste de voir un tel élément du patrimoine mondial en feu. Nous sommes solidaires avec nos amis français et les services d'incendie", est le message qu'il a posté sur la plateforme, adressé à la diplomatie française.

Autre témoignage de soutien de la part du pays voisin, la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles a sonné le glas à 22h30 en signe de communion avec Notre-Dame de Paris.


Réaction du Palais

Les chefs d'Etat n'ont pas manqué mardi d'exprimer leur solidarité avec la France et leur tristesse face aux dommages subis par la cathédrale Notre-Dame de Paris, monument historique le plus visité d'Europe, dans un incendie qui a débuté lundi soir et n'a été maitrisé que plus de sept heures plus tard.

En Belgique, le Palais royal a indiqué via la page Twitter de la Monarchie "partager la tristesse de Paris et du peuple français". Le Palais souligne dans le même message que la cathédrale est l'un des "grands symboles de l'histoire de France et patrimoine mondial". La reine Elizabeth II s'est quant à elle dite "profondément attristée" par l'incendie de Notre-Dame, dans une lettre adressée au président français Emmanuel Macron. "Le prince Philip et moi-même avons été profondément attristés de voir les images de l'incendie qui a ravagé la cathédrale", écrit la reine, qui est également cheffe de l'Eglise d'Angleterre. "Mes pensées et mes prières accompagnent les fidèles de la cathédrale et de toute la France en cette période difficile".

A Vienne, le président autrichien Alexander Van der Bellen a de son côté fait hisser le drapeau français à l'extérieur de son bureau. "Les gestes de sympathie depuis l'Europe et le monde souligne la valeur de notre héritage spirituel et culturel commun", a exprimé sur Twitter le président.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires