En ce moment
 
 

Indonésie: début du procès de Félix Dorfin, passible de la peine de mort

Indonésie: début du procès de Félix Dorfin, passible de la peine de mort
Felix Dorfin après son arrestation en septembre pour trafic de drogue à l'aéoroport de Lombok, en IndonésieNUSANTARA AJI

Félix Dorfin, un Français arrêté en Indonésie avec près de quatre kilos de drogue et qui s'était évadé une dizaine de jours, est passible de la peine de mort, a indiqué le parquet lundi au premier jour de son procès sur l'île de Lombok.

Le parquet du tribunal de Mataram a prononcé trois chefs d'accusation contre l'homme de 35 ans originaire de Béthune (nord de la France) arrêté en septembre à l'aéroport de Lombok.

"Nous l'accusons de possession de drogue, d'avoir apporté des drogues en Indonésie depuis l'étranger et de trafic de drogue", ce qui lui fait encourir des peines allant de cinq ans de prison "à la prison à vie ou la peine de mort", a indiqué le procureur en chef Ginung Pratidina.

L'audience a été traduite en anglais mais Félix Dorfin a réclamé un traducteur français pour les prochaines audiences.

"Il veut un traducteur français parce que d'après lui, le traducteur n'est pas très bon et il craint que de nombreux mots ne soient pas traduits correctement", a expliqué Ginung Pratidina.

L'accusé avait rompu avec son précédent avocat lors de son évasion et a choisi de ne pas en prendre de nouveau. Il était représenté par un avocat commis d'office.

Félix Dorfin a été interpellé fin septembre à l'aéroport de Lombok en provenance de Singapour avec plusieurs types de drogues, dont de l'ecstasy et des amphétamines, dissimulées dans une valise à double fond.

L'homme présenté comme un "coursier professionnel" par les autorités indonésiennes, voyageait régulièrement en Asie du Sud-Est. Il avait déjà essayé de s'enfuir lors de son arrestation.

En janvier il a réussi à s'évader du centre de détention de la police et a été recherché pendant onze jours.

Finalement repéré alors qu'il se cachait dans une forêt du nord de l'île de Lombok, il a été arrêté le 1er février par des policiers qu'il a tenté de soudoyer.

Une policière soupçonnée de l'avoir aidé à s'échapper contre des pots-de-vin de quelque 1.000 dollars a également été arrêtée et inculpée.

Les trafiquants de drogue encourent de longues peines de prison, voire la peine capitale en Indonésie, le pays musulman le plus peuplé au monde, qui a fait de la lutte contre la drogue l'une de ses priorités.

Le Français Michaël Blanc, arrêté à Bali en 1999 avec de la drogue, est rentré en France en juillet dernier après 19 ans en Indonésie, en prison puis assigné à résidence.

Deux Français purgent actuellement de longues peines pour trafic de drogue en Indonésie: Gérard Debetz, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 2011, et Serge Atlaoui, condamné à mort en 2007 et toujours incarcéré.

Vos commentaires