Jamais aussi peu de conducteurs contrôlés positifs durant une campagne Bob estivale

(Belga) Il n'y a jamais eu aussi peu de conducteurs contrôlés positifs que durant la dernière campagne estivale Bob, et ce malgré l'effet coupe du monde de football, se félicite jeudi l'institut Vias, citant des chiffres de la police fédérale.

Ils ont ainsi été 2,7% à s'être retrouvés dans cette situation, une baisse de 3,1% par rapport à l'an dernier. Le nombre de contrôles alcool est par ailleurs presque resté stable: 324.468 personnes y ont été soumises cet été contre 330.245 en 2017. Une légère régression, donc, malgré les nombreuses missions dont les services de police étaient chargés. "C'est la preuve qu'en dépit de la multiplicité de leurs tâches, la lutte contre l'alcool au volant reste une priorité pour la police fédérale et les zones de police locale", estime Vias. Le seul bémol est le pourcentage élevé de conducteurs positifs après un accident avec tué ou blessé: quasi 10%, preuve de l'incompatibilité totale entre l'alcool et la conduite, pointe encore l'institut. (Belga)

Vos commentaires