Journées du Patrimoine à Bruxelles: "une ambiance positive" pour une édition citoyenne

(Belga) Les 30e Journées du Patrimoine à Bruxelles se sont tenues samedi et dimanche en de multiples lieux de la capitale. Cette édition, qui donnait la parole aux citoyens pour présenter leur patrimoine, a multiplié les projets avec 95 idées réalisées sur la centaine reçues dans le cadre de l'appel à projets lancé par la Région.

Les organisateurs ne disposent pas de chiffres globaux précis, les visites n'étant pas toujours comptabilisées selon les lieux. "C'était plein de petits projets où il y a eu beaucoup de monde", estime Brigitte Vander Brugghen, coordinatrice des Journées du Patrimoine à la direction des Monuments et Sites. "La Maison Frison et la Maison Autrique ont eu énormément de succès. A l'Atelier Arthur Rogiers avec Art vidéo, il y avait une longue file dès 11H00 dimanche matin. Il y a eu beaucoup de monde au Palais du Coudenberg pour la céramique, comme à la Chuuut Party à la bibliothèque Solvay et au Concert Noble. Beaucoup étaient curieux de voir la dernière Emaillerie de Belgique à Forest. L'Ommegang et le Meyboom ont eu plein de monde, ce qui montre que le folklore bruxellois attire". De nombreux projets affichaient complets avant ce week-end, notamment le projet des ambassadeurs des Marolles, la visite du patrimoine en chanson et l'envers du décor au théâtre royal des Galeries. Cette édition participative, qui avait pour devise "Le Patrimoine c'est nous!", s'est déroulée dans une ambiance particulièrement conviviale, selon Brigitte Vander Brugghen: "des gens joignaient des groupes au hasard des rues, même s'ils n'avaient pas réservé. C'était une ambiance positive. Avec cette édition, les gens ont choisi de montrer leur patrimoine et visiblement, ça a plu. C'est une autre façon de présenter le patrimoine et un autre type de patrimoine pour certains lieux". L'année passée, les Journées du Patrimoine avaient pour thème les parcs et jardins. (Belga)

Vos commentaires