En ce moment
 
 

Julie de Groote (cdH) ne se présentera pas aux élections de mai prochain

(Belga) L'actuelle présidente du parlement francophone bruxellois, Julie de Groote (cdH) a décidé de ne pas se présenter aux prochains scrutins électoraux du mois de mai, a-t-elle annoncé lundi, interrogée par la chaîne de télévision régionale Bx1. Mme de Groote a toutefois précisé qu'elle soutiendrait les têtes de liste de son parti engagées dans la campagne à la Chambre, Joëlle Milquet, et à la Région bruxelloise, Céline Fremault.

Elle ne se présentera donc pas non plus aux élections européennes pour lesquelles le nouveau président du cdH Maxime Prévot aurait voulu la voir partante. "J'ai décidé de ne pas me présenter le 26 mai. Je crois très profondément qu'il faut faire ce que l'on dit. Je dit depuis très longtemps qu'il faut un renouvellement. J'ai plaidé pour le décumul ce qui n'était pas nécessairement évident, aussi à l'intérieur de mon parti, mais j'ai aussi plaidé pour une limitation des mandats. Je crois qu'à un moment, il faut être cohérent. ", a-t-elle annoncé sur le plateau de BX1. La députée bruxelloise a précisé qu'elle renoncera également à son mandat de conseillère communale à Ixelles, durant l'été prochain. "La politique active, c'est fini, mais je compte continuer mes combats avec le tissu associatif", a-t-elle précisé. Julie de Groote fut la conseillère du vice-premier ministre Melchior Wathelet (père), de 1989 à 1995, et ensuite collaboratrice du président de la Commission européenne, Jacques Santer de 1995 à 1999. Elle achève actuellement un quatrième mandat de députée bruxelloise, le premier ayant été entamé en 1999. Durant sa carrière, elle a par ailleurs activement participé aux débats du parlement de la Communauté française où elle a notamment présidé la commission Education de 2004 à 2009. Au niveau local, elle a été échevine à Ixelles, de janvier 2001 à janvier 2006, en charge du commerce et du développement économique ainsi que des affaires juridiques et des affaires européennes. Comme de 2009 à avril 2013, Mme de Groote préside depuis l'automne 2014, le parlement francophone bruxellois. On lui doit l'ouverture systématique de cette assemblée, à raison d'une fois par mois, lors des "Jeudi de l'hémicycle", au secteur associatif avec lequel les députés francophones bruxellois tentent de faire progresser la prise en compte de certains enjeux sociétaux significatifs. (Belga)

Vos commentaires