En ce moment
 
 

L'homme qui a giflé Macron vient d'être jugé: direction la prison

 
 

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien Tarel à 18 mois de prison, dont 14 mois avec sursis, avec mandat de dépôt, pour avoir giflé deux jours plus tôt le président français Emmanuel Macron lors d'un déplacement dans la Drôme.

Le procureur de la République de Valence avait requis 18 mois de prison pour violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique. L'homme de 28 ans, qui a reconnu avoir donné cette gifle au chef de l'Etat lors de l'audience, a été incarcéré. Il devra effectuer une peine de 4 mois ferme. 




 

Vos commentaires