En ce moment
 

L. Tobback exige des excuses de la VRT après un incident lors d'un talk show politique

(Belga) Le bourgmestre de Louvain Louis Tobback (sp.a) exige des excuses de la VRT qui a confronté, dans son talk show politique "Iedereen kiest" quelques jours avant les élections, quatre têtes de liste de la ville universitaire à des images faisant état de situations intolérables dans certains kots étudiants. Si aucune excuse n'est promulguée de la part de la VRT, l'homme politique compte introduire une plainte auprès du Raad voor Journalistiek (pendant flamand du Conseil de déontologie journalistique, ndlr).

"Que l'on laisse quelqu'un déclarer dans l'émission que la commune est au courant de telles situations sans donner un droit de réponse à la ville n'est absolument pas déontologique", estime Louis Tobback, regrettant par ailleurs que des échevins aient été mis dans l'embarras sur un sujet dont ils n'avaient pas la charge. "C'était du pur sensationnalisme pour tenter de présenter Louvain sous un mauvais jour. C'était du grand Fox News, mais ce n'est pas acceptable pour un radiodiffuseur public", poursuit le bourgmestre. Le parquet général a entre-temps ouvert une enquête sur ces violations. (Belga)

Vos commentaires