La 8e mobilisation des gilets jaunes dérape à Paris: un ancien boxeur va devoir "apprendre les règles du code pénal" (vidéo)

La 8e mobilisation des gilets jaunes dérape à Paris: un ancien boxeur va devoir

L'action se déroule samedi après-midi, sur la passerelle qui sépare les deux rives de la Seine, près du musée d'Orsay. Un homme vêtu de noir mais le visage découvert s'infiltre parmi les gilets jaunes, et assène de coup de poing l'un des gendarmes.

L'échange se déroule à la manière d'un combat de boxe. Le même individu est filmé un peu plus tard en train de donner des coups de pied à un CRS au sol

Des images sidérantes. Mais l'homme sera rapidement identifié: c'est un boxeur professionnel âgé de 37 ans, champion de France en 2007

Le syndicat de police lui adresse ce message ce matin sur les réseaux sociaux:  "Monsieur, vous qui avez frappé un collègue à terre, vous êtes identifié. Pour un boxeur, vous ne respectez apparemment pas beaucoup de règles. Nous allons vous apprendre celles du code pénal". 

L'individu devra rendre compte de cette attaque jugée lâche et intolérable selon les termes utilisés par le Ministère de l'Intérieur.

Des attaques contre la police, et contre l'Etat: samedi soir une quinzaine de personnes ont fait irruption dans la cour du Ministère des Relations avec le Parlement, après avoir défoncé la grille à l'aide d'un engin de chantier. Le porte-parole du gouvernement a du être évacué de son bureau.  "Ce n'est pas moi qui ai été attaqué, c'est la République. Ils ont attaqué la maison France", a déclaré plus tard Benjamin Griveaux.

Au lendemain de cette 8e mobilisation émaillée par des heurts, le président français demande à chacun de se ressaisir pour, dit- il, faire advenir le débat et le dialogue.

Vos commentaires