En ce moment
 
 

La Belge secourue à 1.400 mètres d'altitude lors d'une randonnée dans les Alpes se défend: "Je ne portais pas des tongs"

La Belge secourue à 1.400 mètres d'altitude lors d'une randonnée  dans les Alpes se défend:
©AFP

Nous vous le rapportions la semaine dernière, d'après le quotidien français Le Dauphiné, une touriste belge avait du être secourue mercredi après-midi dans les montagnes françaises.

La randonneuse, âgée d'une quarantaine d'années, était blessée, au sommet de la Dent du Chat, en Savoie.

Particularité qui avait agacé les secouristes: elle portait des tongs, des chaussures très inappropriées pour s'attaquer à une telle randonnée, nous renseignait le quotidien français.

Originaire de Mons-Borinage, la dame en question a été retrouvée par les journalistes du groupe Sud Presse. La dame raconte que comme mentionné dans Le Dauphiné, son pied a vrillé sur un caillou et elle s'est blessée au moment de la descente, à 1.400 mètres d'altitude. Après, elle ne pouvait plus poser le pied à terre. Elle a dû être héliportée, mais en aucun cas, la principale intéressée ne portait des tongs. Devenue la cible de moqueries, elle précise l'équipement qu'elle portait le jour de l'accident dans le journal La Province: "J'avais des sandales de randonnée vendues dans des magasins spécialisés."

Après avoir été héliportée à Chambéry, la Belge y a subi une opération à la malléole. Sa cheville est désormais dans le plâtre.

Les autorités locales avaient notamment évoqué cette affaire pour insister sur la nécessité de se doter d'un équipement adéquat avant de se lancer dans une randonnée en montagne.

Vos commentaires